La laine éthique : comment s’y prendre

Depuis que nous habitons à Montréal, nous connaissons le VRAI froid. Nous avons donc appris à rester au chaud, et nous savons que la laine est bel et bien un des matériaux les plus utiles pour l’hiver. Il y a toutefois un piège : la laine est souvent produite de façon non éthique! Nous vous proposons donc quelques faits et conseils sur la laine éthique afin que vous puissiez, vous aussi, échapper au froid tout en étant consciencieux.

La laine est un matériau qui provient évidemment d’animaux. Plusieurs animaux peuvent être utilisés lors de la production de laine (mouton, alpaga, chèvre, etc.), et cela implique bien sûr que certaines entreprises s’y prennent de façon à ne pas respecter ces animaux afin de limiter les coûts. De plus, la production de la laine demande de nombreuses étapes, ce qui veut dire que l’aspect écologique du processus est remis en question à plusieurs moments. Il devient donc plus facile de nuire à l’environnement d’une façon ou d’une autre.

Pour ce qui est de l’aspect éthique, allons tout de suite à l’essentiel. Il est très difficile de rapidement obtenir des renseignements concernant la façon dont la laine dont se sert une marque a été produite. Il est toutefois possible d’avoir accès à de l’information sur la qualité de la laine, ce qui permet d’en connaître davantage sur la durabilité de la pièce, et cela facilite également les recherches si jamais on cherche à obtenir des renseignements sur les pratiques d’une griffe spécifique. On obtient cette information grâce à aux étiquettes qui sont là pour fournir de l’information sur la qualité de la laine. La plupart de ces étiquettes montrent le pourcentage de pureté de la laine. Par exemple, si l’étiquette indique « 100 % laine », la laine est alors recyclée ou de qualité limitée. De leur côté, les étiquettes « pure laine vierge » et « laine vierge » indiquent des pourcentages de laine allant de 93 % à 100 %. L’étiquette Woolmark, elle, identifie la laine d’animaux vivants et bien traités, ce qui représente aussi une laine de première qualité. Cette étiquette est donc celle qui permet le plus de se rapprocher de renseignements pertinents concernant l’aspect éthique de la production.

Au niveau de l’aspect écolo de la production de la laine, le processus commence par l’élevage. Celui-ci a un impact important sur l’environnement puisqu’il demande l’exploitation de pas mal de ressources naturelles. Afin de produire de la laine, il faut d’abord élever les animaux, et pour se faire, il faut faire pousser des végétaux et s’occuper des animaux. Cela demande donc beaucoup d’eau, et produit énormément de gaz à effet de serre. La laine est donc loin d’être la fibre la plus écologique.

Il y a donc moyen de trouver et de se procurer de la laine éthique, mais ce n’est toutefois pas ce qu’il y a de plus simple. Ce qu’il faut savoir, c’est où et comment chercher. De plus, cette recherche n’est pas toujours évidente. Nous espérons que notre article vous aidera et vous donnera quelques pistes. Et pour ce qui est des endroits où se procurer ces fameux vêtements en laine éthique, qu’avez-vous trouvé lors de vos recherches?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *